samedi 24 juillet 2010

petite cachette



merci à Marie-pierre Sandrin pour m'avoir beaucoup aidée

bisous de loin, vieux compagnon
plus de froid ici sur le vent
et la douleur s'en va
encore vers le nord

elle a pris vol sur un nuage
la couleur des anciens dieux
noir bleu pourpre rouge
le monde s'est rendu neuf

le monde de demain plane
et nous montre son grand visage
ses yeux sont tellement larges
sa bouche au sourire est grande

va venir encore chez moi
il y a longtemps, mon homme
que nous n'avons fait l'amour
des décennies de jours

mais je me souviens
de tes longs bras forts
qui me transportent
comme un enfant

et les beaux baisers
dans les forêts vertes
et l'épuisement après
nous a remplis de sommeil

un souvenir amer et doux
or avec ma petite voix
puis-je appeler ton nom
espérant que tu m'entends

rencontrons à notre coin
dans les environs du village
où nos chemins et complots
sont cachés de nos parents

tu seras le même garçon
et moi le même oiseau
sauf pour les cheveux, mon vieux
et la tendresse à nos yeux

avec le temps nous apprenions
les choses qu'il faut apprendre
pour être tendre, mon amour
toujours avec un autre

et nous ne nous quitterons plus
pendant que nous vivrons
le monde s'est rendu neuf
et nous ses amoureux

2 commentaires:

Mory a dit…

"elle a pris vol sur un nuage
la couleur des anciens dieux
noir bleu pourpre rouge
le monde s'est rendu neuf" la couleur des ancien dieux est celle des nuages? bien peut être des ancient dieux romain et grecque.

j'dus lire de cette poésie deux fois pour comprendre que cet un poème d'amour. l'amour perdue!! ah c'est touchant. très bon poème.

Moineau En France a dit…

ou les dieux hindous... :>>))

merci beaucoup, mory. je suis très émue. xoxooxo