mercredi 25 novembre 2009

thanksgiving: meilleurs vœux de vauvenargues


25 novembre 2009
à mes chers amis et lecteurs,

avec exactement deux semaines qui me reste en france avant que je rentre aux états-unis, je voudrais envoyer à vous tous mes grands remerciements, pour votre gentillesse, vos bons conseils, votre fidelité en me lisant, et votre belle amitié sans lesquels ce voyage n'aurait pas été aussi profond et plein d'une telle inspiration pour écrire, pour vivre.

je pense à la fête dans la campagne où nous avons mangé, discuté, aimé, en souvenir de votre amie qui est partie il y a 7 ans; les moments dans la bergerie avec votre fille et son ami et leurs rires et leur travail dur qu'ils aiment; la générosité de vos familles, vos tantes et parents qui m'ont accuellie dans vos maisons comme si je faisait une partie à vous; les bons déjeuners et dîners pris ensemble trop nombreux à conter, et les temps que vous avez mangé dans ma cuisine et avez fait des "ahs" et des "ohs"; la longue marche à bimont et notre conversation à propos des choses que nous aimons et les hommes et les femmes qui nous ont trahies, maintenant en cherchant la vraie amitié; les rendez-vous à aix au coin de la méjanes où nous avons parlé de nos amours lointains, de bashung qui est parti et de fontaine qui est revenue, et du parapente que vous aimez tant, les vols des hauteurs de la sainte-victoire; les moments avec vous à paris et à marseille, les grandes villes dans toute leur gloire qui m'attirent toujours avec leur beauté et leur culture; la danse et le théâtre d'aix dont je n'oublierai jamais, surtout "fin de partie" de samuel beckett au théâtre du jeu de paume; et mêmes les jours de maladie où vous m'avez soignée dans une voix calme et légère, pleine de compassion...


cette veille du thanksgiving, je vous laisserai ces belles photos que j'ai prises hier soir au crépuscule et ces pensées qui viennent du fond de mon cœur. merci, tous, mes âmes-soeur, mes amis et mes lecteurs. que je me sente bénie ce soir! je vous aime beaucoup et pour toujours. ~votre petit moineau qui pleure de joie et de réconnaissance xoxoxo




je sors de la chambre après un jour de maladie dans mon lit. je sue de faiblesse...





et d'un coup, c'ést le crépuscule qui prend toute place dans mon oeil. je saisis mon appareil photo avec soif pour la beauté.







et soudainement, les nuages...





et les nuages...



et les nuages partout!






je remarque la chatte de ma voisine, qui m'espionne, qui essaie de faire partie de l'herbe pour se cacher. elle n'y arrive pas: elle a des grands yeux et elle est toute noire.






je l'appelle, "minou, minou," et elle vient vers moi pour la première fois depuis trois mois, me saluant. ensemble nous allons dans les champs, cherchant les meilleures vues. nous attendons longtemps dans le silence, puis elles éclatent devant nous...











le ciel à l'est, au-dessus des montagnes, porte des nuages aussi beaux que je n'ai jamais vus. mais peut-être toi, minou, tu les a vus avant... mais chaque moment est tout à fait nouveau, n'est-ce pas?









et puis, la lune, les dernières lumières du coucher du soleil, et les ténèbres qui descendent et couvrent tout.





















la chatte badine s'enfuie avec un autre éclat de lumière dans le ciel.













et puis tout devient sombre.







mes mains ont trop froid; je décide de rentrer dans ma chambre. sur le chemin je vois que tu es encore au travail dans l'atelier où tu peins tes paysages jusqu'à l'abstraction. j'ai un grand sentiment de paix dedans, et je t'envoie un baiser de bonne nuit.





dans ma chambre, je m'allonge sur le lit défait et commence à songer à tout ce que j'ai vu au crépuscule.





3 commentaires:

Jan Hersh a dit…

A Thanksgiving Letter of great beauty has been shared with love. I know you'll never forget this experience and this particular day of Thanksgiving.
I'm grateful for your photos et pensees si bien ecrite en francais!

Moineau En France a dit…

merci, jan. tu sais qu'écrire bien en français, c'est mon rêve. même assez bien! je t'aime beaucoup, mon pote. merci plus que je peux dire pour ton soutien profond. xoxooxooxooxox

Moineau En France a dit…

tu vas me manquer, georges. vous tous allez me manquer... xooxox